Pour la première édition de Startup Culture : Histoires d’entrepreneurs à Khouribga, nous avons accueilli Fatima Zahra Beraich, la fondatrice de Biodôme du Maroc : Une entreprise spécialisée dans les installations du biogaz. Basée à Khouribga, Fatima Zahra a partagé avec nous les enseignements qu’elle a tiré de son aventure entrepreneuriale.

1379637_610600545695052_1724541817_n

La passion d’abord

Être entrepreneur est un dur chemin à choisir, particulièrement quand vous êtes une femme qui travaille dans le milieu rural. Pour faire face aux challenges qui vous font face tous les jours, il faut être passionné et choisir une vocation qui vous est propre. FZ a choisi de capitaliser sur ses années d’études et ses diplômes pour se lancer dans l’entrepreneuriat

passion

L’idée n’est pas suffisante

Pour démarrer, ça commence par une idée. Mais cela n’est pas suffisnat Il faut la développer, expérimenter et exécuter son plan d’action. Dans ce processus il faut faire beaucoup de recherches pour trouver des solutions techniques ou encore de financement. Ça implique beaucoup de tests avant de réussir à trouver les bonnes solutions.

idée

L’équipe est primordiale

 Ne jamais déléguer une tâche avant de la maitriser, ou au moins la cerner. Pour Fatima Zahra, gérer une équipe est une des tâches les plus dures pour un entrepreneur. En effet, pour optimiser sa relation avec ses collaborateurs, un entrepreneur devrait se familiariser avec toutes les tâches qu’ils auront à faire et travailler dur pour mettre en place une équipe soudée et la gérer.

Le feedback est important

Pour Fatima Zahra, La participation à des programmes d’accompagnement et d’accélération est très importante, surtout dans la phase pré-lancement, ça permet d’avoir des contacts très intéressants et d’avoir beaucoup de feedback sur le projet.

NW Class

Le financement viendra par la suite

Il y a très peut de business Angels et investisseurs au Maroc, mais si tu peux convaincre ton client grâce à ton produit, il sera prêt à le payer avant même de l’acheter. Pour lever des fonds, il faut d’abord faire ses preuves : avoir au moins un prototype qui marche bien et des clients prêts à acheter.

La_tete_hors_de_l_eau_webiste_financement_de_l_association

Merci Fatim-Zahra d’avoir partagé avec nous ton expérience d’entrepreneur ! Au plaisir de t’accueillir de nouveau dans notre espace de coworking !