Les 5 leçons à tirer de l’histoire de Mohamed Taibi

Nous avons eu accueilli un des entrepreneurs les plus brillants de Khouribga:  Mohamed Taibi:  Le journaliste et fondateur de Mime Media. Il  a accepté de partager avec la communauté de NWL son aventure et ce qu’il a pu apprendre de son expérience.

g3340

En ce qui suit cinq points résumés de ce qu’il a pu nous révélé comme apprentissages de son expérience :

  • Bien connaitre son métier avant de lancer entreprise

Comme il nous l’a bien fait comprendre, Mohamed a eu plusieurs expériences dans le journalisme et la caricature avant de  lancer lui-même son entreprise média.

En effet, Il a passé plusieurs années à lire et à bien connaitre le métier de journaliste, et c’est ce qui lui a permis de bien se lancer avec Mime Media

maitriser

  • Créer un bon produit a besoin de beaucoup de travail et de préparation

L’un des apprentissages clés que tout entrepreneur se doit de garder en tête, c’est la qualité de son produit.

Pour Mohamed, choisir, rédiger et publier ses articles prend énormément de temps et d’énergie.  Et c’est la base de la réussite de toute entreprise qui se réussit, et il compte bien continuer sur sa lancée

  • Partir à la rencontre de ses premiers clients

Avoir le feedback des clients ne peut être remonté, même par les plus doués des commerciaux. C’est la raison pour laquelle Mohamed distribuait ses journaux lui-même.

Malgré le manque de moyens, il prenait le temps de faire le tour de ses lecteurs, à vélo,  pour leur donner le journal et collecter leur feedback en temps réel, ce qui permet une amélioration continue.

  • Changer de stratégie et pivoter

L’entrepreneuriat est une belle aventure, pleine d’incertitudes et de prises de décision. C’est pour ça qu’il ne faut pas hésiter à changer de direction si une première vision.

Pour l’anecdote, Mohamed avait lancé le journal sur le plan national. Le fait que ça n’ait pas marché, voulait dire pour qu’il fallait changer pour une distribution régionale gratuite.

images

  • Persévérer et ne pas s’arrêter à son premier échec

Avant de pouvoir lancer Mime Media, Mohamed a eu plusieurs expériences qui n’ont pas abouti. Chaque expérience lui a apporté des apprentissages. Ce n’est qu’au bout de sa 4éme tentative qu’il a lancé Mime Media. En essayant de tirer le maximum des échecs qu’il a déjà eu.

Pour la prochaine édition d’histoire d’entrepreneurs, nous inviterons deux jeunes femmes entrepreneurs qui partagerons avec nous d’autres apprentissages d’entrepreneurs